Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

Bonne tenue de l’assurance-vie en 2014

L’année 2014 s’est terminée par une collecte nette d’assurance-vie positive à hauteur de 21 milliards d’euros. Si les rendements moyens des contrats ont reculé, qu’ils soient en euros à capital garanti ou en unités de compte, l’assurance-vie demeure la championne de l’épargne.

Collecte nette positive en assurance-vie

Au terme de l’année 2014, la collecte nette d’assurance-vie atteint 21 milliards d’euros, le double de la collecte 2013 de 11 milliards d’euros. La Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA) relevait fin novembre une collecte brute de 116,1 milliards d’euros, déjà en avance de près de 8 milliards d’euros comparé à 2013. Aussi, l’encours des contrats d’assurance vie était valorisé fin novembre 2014 à 1 515,2 milliards d’euros, dont 17% investis en unités de compte et plus de 80% sur des contrats en euros à capital garanti.

Beaucoup atténuent ces résultats positifs en rappelant les collectes de plus de 50 milliards d’euros des années 2009 et 2010, mais depuis, la méfiance envers les dettes souveraines, qui composent essentiellement les fonds en euros, a fait son œuvre et le contexte économique s’est dégradé, motivant plus de rachats, sans compter le dénouement de beaucoup de contrats. Parvenir dans ce contexte à une collecte positive relève du miracle et du bon travail des commerciaux.

Des rendements plus modestes mais toujours plus enrichissants

L’année 2014 et son cortège de faible inflation, baisse des taux d’intérêt obligataires et recommandation faite aux assureurs de ne pas tout reverser a forcément joué contre la performance des contrats investis en euros.

Pourtant, le rendement moyen des contrats sécurisés en euros s’est tout de même élevé à 2,5%, une baisse de 0,3 point par rapport au rendement moyen de 2013. Ce fut parfois au prix de l’utilisation des réserves de l’assureur de façon à maintenir artificiellement des rémunérations identiques à celles de l’an passé, de l’ordre de 2,5 à 3%, choyant ainsi la fidélité des assurés.

Les contrats investis en unités de compte ont servi une rémunération moyenne de 4,70%, effondrée par rapport aux 8,20% de 2013, mais terriblement avantageuse comparé aux autres solutions d’épargne.

Face aux Livret A et LDD, la rentabilité de l’assurance-vie est indéniable et sa cote auprès des épargnants ne faiblit pas.

 

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

Interview Guillaume GOZLAN – Monabanq

La société Monabanq par l’intermédiaire de son directeur du développement Guillaume GOZLAN a accepté de répondre aux questions de Comparavie. Pouvez-vous présenter la société Monabanq (Lire la suite…)

Quelles seront les réponses apportées par François Hollande aux interrogations qui pèsent sur la fiscalité de l’assurance vie ?

Suscitant toujours la crainte des usagers, la question de la réforme de la fiscalité de l’assurance vie revient aujourd’hui sur le devant de la scène, (Lire la suite…)

LinXea le spécialiste de l’assurance-vie en ligne change de look

LinXea a modifié son site web avec une nouvelle interface plus claire et pratique, pourvue d’une nouvelle rubrique : « Good Morning LinXea ». Suivre l’actualité des placements (Lire la suite…)

Dubus propose l’un des contrats d’assurance vie les plus efficaces du moment

Créée voilà vingt-huit ans, par Claude Dubus, alors agent de change, Dubus SA devient, cinq années plus tard, une société de bourse. C’est ensuite, en (Lire la suite…)

Fermer