Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

Croissance vie

Récemment récompensé par la Palme d’Or de l’Innovation 2010, remise par le Journal des Finances, le contrat d’assurance vie Croissance Vie d’Epargnissimo présente deux formules distinctes, la gestion libre et la gestion pilotée, qui permettent, dans le premier cas, à l’épargnant de répartir, à sa guise, son capital sur deux fonds en euros distincts en plus des 300 supports en unités de compte également disponibles, et dans le second cas, de confier son placement à un organisme spécialisé qui saura en améliorer la rentabilité.

En gestion libre, ce placement est accessible à partir de versements de 500 €, si l’épargnant décide de déposer ces sommes ponctuellement, ou de 50 € par mois, si ceux-ci sont programmés. Les arbitrages y sont ensuite totalement gratuits, et ce, quel que soit leur nombre, tout au long de l’année. Les frais de gestion s’élèvent ici à 0,60 % par an, tandis que le taux de rémunération atteint, en 2009, par chacun des deux fonds en euros se trouve être particulièrement performant, avec un résultat de 4,60 %, pour Internet Opportunités et de 4,20 %, dans le cas de Sélection Rendement. Des options peuvent également être souscrites dans le cadre de cette formule permettant ainsi une gestion automatisée de son capital avec différents mécanismes visant à dynamiser le rendement des montants investis sur le fonds en euros, à sécuriser une partie des plus-values, à répartir de manière plus équilibrée les placements réalisés sur l’ensemble des supports, ou encore à limiter les moins-values. D’éventuels rachats peuvent aussi être sollicités, ceux-ci devant alors respecter un minimum de 500 €, s’ils sont ponctuels, et de 100 € lorsqu’ils deviennent réguliers ; un retrait total des fonds est également possible à tout moment.

En gestion pilotée, les conditions sont, bien entendu, différentes. Il est ainsi possible d’accéder à cette « option privilège » grâce à des versements libres de 1 500 €, ou programmés de 150 € par mois. Quatre profils d’investissement distincts sont ensuite proposés à l’épargnant qui peut alors choisir un placement audacieux, avec 100 % du capital versé sur le marché des actions, dynamique, le pourcentage précédent diminuant ici à un maximum de 80 %, équilibré, pour une répartition à peu près égale entre des supports plus sûrs et le marché des actions, et prudent, les produits les plus risqués n’étant alors investis qu’à hauteur de 20 % maximum. Chacune de ces formules est administrée par une société différente bénéficiant déjà d’une longue expérience dans leur domaine d’intervention : Edmond de Rothschild Asset Management, Européenne de Gestion Privée, GSD Gestion et Invesco. Les frais de gestion sont, cette fois-ci, fixés à 0,85 %, tandis que les conditions de rachat restent identiques à celles pratiquées dans le cadre de la gestion libre.

Une option garantie décès plancher a également été prévue pour chacune de ces deux formules, celle-ci permettant de faire profiter, à un bénéficiaire, des sommes versées dans le cadre de ces contrats d’assurance vie, au cas où le souscripteur décèderait avant d’avoir pu utiliser les fonds ainsi épargnés.

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

monabanq. vie

Créée en 1987, par la réunion du groupe 3 Suisses et de l’organisme de crédit Cetelem, sous le nom Covefi, la banque en ligne monabanq. (Lire la suite…)

Un début d’année 2011 difficile pour l’assurance vie

En crise depuis maintenant quelques années, l’assurance vie ne semble plus parvenir à capter l’intérêt des épargnants, ayant déjà enregistré un certain ralentissement de la (Lire la suite…)

Les conséquences de la fin de contrat d’assurance vie

Lors de l’ouverture d’un contrat d’assurance vie, il est rare de penser dès cet instant aux conséquences de sa résiliation, notamment à terme. Ces contrats (Lire la suite…)

Une assurance-vie qui limite les droits du conjoint

Rendue publique le 29 Juin 2010, la réponse concernant les contrats d’assurance-vie change la donne et classe ces derniers au sein du régime matrimoniaux de (Lire la suite…)

Fermer