Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

En matière de retraite, les Français se montrent prudents

Depuis la crise, les Français privilégient une épargne de précaution

L’épargne de précaution a pris une nouvelle ampleur dans le contexte de crise économique persistant depuis deux ans. 35 % des sondés reconnaissent épargner davantage par précaution en 2011 alors qu’ils n’étaient que 23% en 2010. Ce comportement reflète l’inquiétude des actifs quant à leur avenir, doutant peut-être de la pérennité de nos modèles économiques et sociaux.

La seconde raison d’épargner est la préparation de sa retraite et la troisième motivation est de constituer une réserve d’argent à l’intention de sa famille. Ces deux motivations progressent de 5 et 8 points par rapport aux données de 2010. Le financement de la retraite justifie la formation d’une épargne pour plus de la moitié des sondés (54 %).

Le financement de la retraite, préoccupation majeure des Français

L’avenir de la retraite tourmente bien des Français qui, à 57 %, demeurent inquiets en dépit de la réforme de 2010. Toutefois le taux de sondés qui se disent confiants augmente de 5 points et passe à 25 %. Il est clair que le financement de la retraite est une préoccupation qui prévaut largement sur les questions d’assurance-maladie, de logement ou de dépendance. Dans ce débat les Français sont partagés sur la question du report de l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans. 48 % estiment cette mesure nécessaire et 48 % ne la jugent pas efficace. De toute façon, indépendamment des engagements politiques, 62 % des sondés considèrent cette réforme irréversible (57 % sont de gauche et 72 % de droite). Et tous sont d’accord pour refuser le report du départ à la retraite à 65 ans. A noter que 59 % des Français seraient favorables à l’engagement d’une réforme de grande ampleur, instaurant un régime de retraite en comptes notionnels, à l’instar des régimes italien ou suédois.

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

Fortuneo remonte le taux de rémunération de son fonds euros à 3,50 % jusqu’à la fin de l’année 2012

Particulièrement malmenés, depuis de longs mois maintenant, du fait de la baisse des performances des placements obligataires, les fonds en euros des assurances vie constituent (Lire la suite…)

Les nouveaux supports de l’Afer pour parer à la baisse des rendements d’assurance vie

La belle époque de l’assurance vie à capital garanti semble révolue. Les rendements des fonds en euros s’amenuisent inexorablement année après année, emportés par la (Lire la suite…)

Les Français envisageraient de renoncer à l’assurance vie si sa fiscalité venait à s’alourdir

Ne cessant de connaître des rebondissements et de susciter des craintes de part et d’autre, auprès des principaux acteurs de ce secteur mais aussi des (Lire la suite…)

Le rôle de l’assurance vie dans l’organisation d’une succession

Particulièrement appréciée des épargnants français, l’assurance vie constitue aujourd’hui le premier placement d’épargne en termes de capitalisation, permettant de bénéficier d’un régime fiscal particulièrement avantageux, (Lire la suite…)

Fermer