Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

La chute de l’assurance-vie continue

En France, l’assurance vie pèse plus d’1,360 milliards d’euros, le plus fort encours d’épargne. Toutefois, au rythme des prestations mensuellement versées, pas loin de 10 milliards d’euros par mois, et des collectes de l’ordre de 8 à 9 milliards, ce beau capital s’effrite. L’heure est à la décollecte et le mois de mai ne fait pas exception. Le solde net de l’assurance-vie est une nouvelle fois négatif, descendu à – 1,5 milliard d’euros. Sous réserve du montant de la collecte au mois de juin, le résultat de l’assurance-vie au premier semestre 2012 est de -3,6 milliards d’euros.

Une décollecte plus appuyée en mai

D’après les statistiques de l’Association française de l’assurance relatives à l’assurance-vie, le mois de mai est le plus mauvais depuis le début de l’année avec un solde net négatif de -1,5 milliard d’euros. Ce résultat est surtout décevant quand le mois d’avril frôlait le retour à l’équilibre et laissait espérer une remontée positive.

Notons que ce mois de mai a pâti d’un plus faible nombre de jours ouvrés et de la période électorale annonçant le changement… des ponctions.

Toutefois, l’assurance-vie semble affectée par une baisse durable de ses résultats depuis près d’un an.

Un contexte général défavorable

Cette tendance négative amorcée au mois d’août 2011 reflète la crise de l’euro, les rendements d’assurance-vie placés sur des fonds sécuritaires en euros ne dépassant pas les 3%. Et encore, ces gains sont bruts et supportent une fiscalité et des prélèvements sociaux alourdis par la précédente gestion politique. A présent que les fonds en euros, placés en dettes souveraines, ne sont pas tant sécuritaires, l’assurance-vie perd de l’attractivité.

Aussi, beaucoup de contrats signés dans les années 80 sont arrivés à maturité, justifiant l’augmentation de prestations versées en raison des décès ou des rachats. Au mois de mai, les assurances ont versé 9,8 milliards d’euros, 300 millions de mieux qu’en avril.

Le ciel de juin sera-t-il plus clément ?

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

Un début d’année 2011 difficile pour l’assurance vie

En crise depuis maintenant quelques années, l’assurance vie ne semble plus parvenir à capter l’intérêt des épargnants, ayant déjà enregistré un certain ralentissement de la (Lire la suite…)

Des rendements à 3,10 % et 3,40 % pour les fonds en euros des contrats d’assurance vie de Parnasse-MAIF

Ayant fait le choix de gérer ses fonds en euros avec la plus grande prudence, dans un contexte économique qui rend la réalisation d’investissements toujours (Lire la suite…)

Chacun peut être bénéficiaire d’une assurance vie sans le savoir

Très sollicitée en France, l’assurance vie permet de remplir différents objectifs pouvant consister dans la constitution d’une épargne pour le souscripteur lui-même, mais aussi pour (Lire la suite…)

L’assurance-vie pour couvrir le risque dépendance

Afin de financer le risque de perte d’autonomie, la député UMP de Meurthe-et-Moselle et membre de la commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale, Valérie (Lire la suite…)

Fermer