Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

La mutuelle d’épargne Carac communique sur la baisse de ses rendements en 2012

La Carac figure parmi les premières à diffuser ses chiffres 2012 sur les performances de ses contrats d’épargne. La mutuelle a annoncé la baisse de ses rendements. Cependant, la Carac conserve encore toute son attractivité par rapport à la concurrence.

Pour l’année 2012, la Carac présente des taux de rendement de 3,70% et 3,75% sur ses fonds en euros. Ces pourcentages hors prélèvements sociaux font cependant bonne figure et permettent aux contrats d’assurance vie Carac de se placer en tête du palmarès.

Dans leur ensemble, les contrats Carac opèrent un repli par rapport à 2011 de 0,20 point. Or, considérant le marché extrêmement tendu, les rendements de Carac Profiléo, du Compte Epargne Famille et du Compte Epargne Carac restent convenables. On peut aussi noter la baisse du contrat Entraid’Epargne Carac qui recule de 0,25 point, en gardant cependant la plus belle performance de la gamme proposée par la mutuelle qui obtient 3,75%.

En 2012, Carac a su rééquilibrer la balance face aux emprunts d’États défaillants. Dans ce sens, la mutuelle s’est attachée à diversifier ses actifs avec des investissements dans le secteur de l’immobilier et par l’intégration d’obligations d’entreprises situées en périphérie de la zone euro. Il est intéressant de constater qu’en 2012, la Carac n’a pas procédé par une provision de participation aux excédents. Actuellement, tous les résultats de la concurrence ne sont pas encore connus, mais ceux de la mutuelle restent bien placés (compris entre 2,70 et 3%) par rapport à Axa (2,9%) et Maaf (3,20).

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

Quelles réformes pour l’assurance vie ?

Si François Fillon, le chef du gouvernement, vient d’annoncer que le Livret A n’entrerait pas dans le cadre de la chasse aux niches fiscales, l’autre (Lire la suite…)

Bernard Spitz satisfait de la décision du gouvernement de ne pas toucher à la fiscalité de l’assurance vie

Traversant, aujourd’hui, l’une des périodes les plus délicates de son histoire, l’assurance vie reste particulièrement confrontée, dans la période de crise actuelle, à la concurrence (Lire la suite…)

Escroquerie à l’assurance vie : 18 mois de prison ferme

Le tribunal correctionnel d’Amiens a condamné le 05 avril 2012 un homme de 51 ans à 1 an et demi de prison ferme. Cette décision (Lire la suite…)

La grande utilité des arbitrages automatiques

L’arrivée des banques en ligne sur le marché de l’assurance vie a permis, aux souscripteurs, de bénéficier d’une gestion grandement simplifiée, dans la mesure où (Lire la suite…)

Fermer