Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

Les nouveaux supports de l’Afer pour parer à la baisse des rendements d’assurance vie

La belle époque de l’assurance vie à capital garanti semble révolue. Les rendements des fonds en euros s’amenuisent inexorablement année après année, emportés par la chute des taux obligataires dont ils dépendent. Face à l’adversité, l’Afer organise la résistance et propose à ses adhérents de nouvelles stratégies et de nouveaux supports.

 

Des placements à diversifier d’urgence

Inévitablement impactés par la baisse des taux obligataires, les rendements des fonds en euros d’assurance vie font triste mine cette année. L’Afer (l’Association française d’épargne et de retraite) tire le même constat pour son fonds en euros dont le taux brut de rémunération est tombé à 2,65% en 2016, accusant un repli de 0,40 point sur un an. Si l’on considère le taux de l’inflation Insee de 0,2% en 2016 et les 15,5% de ponctions sociales, le contrat d’assurance vie de l’Afer sert finalement un intérêt net avant impôt de 2,04%. L’humilité d’une telle rémunération invite à réagir.

C’est pourquoi l’association d’épargnants propose à ses 730 000 adhérents de réorienter, du moins en partie, les sommes investies sur le fonds en euros vers des supports où le capital n’est peut-être pas garanti, mais les performances nettement plus toniques. L’Afer lance dans cet objectif deux nouveaux fonds plus diversifiés, élargissant les possibilités de placement à l’immobilier international, et sur des actifs patrimoniaux plus originaux comme les œuvres d’art ou les collections.

 

Un nouveau support dans l’immobilier

Les adhérents de l’Afer peuvent déjà placer leur épargne sur deux fonds spécialisés dans ce secteur : Afer Immo lequel a rapporté cette année +3,26% et dont l’encours avoisine 1 milliard d’euros et Afer Immo 2, créé en juin 2016, qui enregistre déjà un encours de 246 millions d’euros.

Pour ce troisième fonds investi en immobilier, la nouveauté réside essentiellement dans son ouverture à l’international, contrairement aux précédents supports spécialisés dans l’immobilier de bureaux français. Désormais, comme l’a déclaré le président de l’Afer, Gérard Bekerman, les épargnants accèderont à des biens immobiliers partout dans le monde, dont la côte Est des États-Unis. Aussi, ce nouveau fonds ciblera les meilleurs rendements par des arbitrages plus fréquents.

Enfin, la disponibilité à la vente de ce support sera effective sur une plus longue durée que les deux précédents fonds immobiliers, de sorte que les souscriptions devraient être plus nombreuses.

 

Un nouveau support patrimonial

Le contrat Afer propose déjà un fonds patrimonial mais, en 2016, Afer Patrimoine s’est illustré par une perte de -0,1%, seul résultat négatif parmi l’ensemble des supports du contrat. Par conséquent, les adhérents pourront disposer d’ici la fin de l’année d’un nouveau fonds à vocation patrimoniale.

Aviva, le futur gérant, dévoile que ce nouveau support sera plus diversifié et donnera accès à des placements originaux, comme les œuvres d’art ou de collection.

 

En dehors des contrats d’assurance vie, l’organisme se proposera prochainement de racheter le patrimoine immobilier de ses adhérents sous forme de viager, remettant ainsi au goût du jour un ancien levier pour permettre aux épargnants de percevoir une rente.

 

 

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

La rente viagère, encouragée par les assureurs

Initié par le pôle de compétitivité Finance Innovation, le premier Livre blanc sur l’innovation dans l’assurance a été rendu public récemment. Il contient les neufs (Lire la suite…)

Le village de Calamane reçoit 327 000 € de l’une de ses administrées

Offrant, de manière simple, la possibilité d’organiser sa succession à l’avance, l’assurance vie réserve parfois quelques surprises, celles-ci sachant, en effet, faire preuve d’une grande (Lire la suite…)

Le fonds en euros Eurossima de Boursorama Vie toujours aussi attractif, malgré un recul en 2011

Alors qu’un certain nombre de ses concurrentes ont déjà profité de ce début d’année pour communiquer les performances de leurs fonds en euros pour 2011, (Lire la suite…)

La fiscalité de l’assurance vie à nouveau menacée

Longtemps évoqué dans le cadre de la réforme sur la fiscalité du patrimoine, le projet de durcissement de l’imposition de l’assurance vie semblait avoir pourtant (Lire la suite…)

Fermer