Famille
Demande de documentation gratuite et sans engagement
Je souhaite recevoir

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

Une rémunération minimum garantie de 0,5 % pour les contrats d’assurance vie actuels selon l’ACP

Particulièrement influencées par les taux d’intérêt des emprunts d’État, les rémunérations proposées par les contrats d’assurance vie ne cessent de préoccuper les professionnels du secteur, en effet, influencés par la baisse des rendements affichée par les Obligations Assimilables du Trésor, les performances du placement préféré des Français ne cessent de diminuer, comme viennent, une nouvelle fois, de le souligner les résultats publiés par l’Autorité de Contrôle Prudentiel.

Une rémunération minimum garantie de seulement 0,5 %

S’attachant à étudier les diverses caractéristiques des solutions d’assurance vie proposées aux investisseurs, l’étude menée par l’ACP a ainsi mis en évidence une forte diminution de la performance minimum garantie, celle-ci s’établissant, en effet, à 3 % pour les contrats commercialisés dans les années 50, passant à 1,5 % pour les formules souscrites dans les années 70 et s’établissant à seulement 0,5 % pour les placements ouverts depuis une dizaine d’années, la situation pouvant notamment s’expliquer par le plafonnement réglementaire des rémunérations sur l’évolution des taux des emprunts de l’État français, dont le rendement est passé de 12 % dans les années 80 à moins de 3 % aujourd’hui.

Une revalorisation plus élevée pour les contrats anciens

Ayant déjà mis en évidence une certaine disparité entre les contrats souscrits aujourd’hui et les plus anciennes formules, l’enquête réalisée par l’ACP a aussi porté sur le devant de la scène la grande disparité qui apparaît aujourd’hui quant à la revalorisation, les formules souscrites dans les années 50 et 70 étant celles qui parviennent le mieux à tirer leur épingle du jeu, grâce au haut niveau des taux techniques, contrairement aux années 60, le rendement garanti des contrats d’assurance vie ayant, quant à lui, continué le recul amorcé depuis maintenant plusieurs années, s’établissant pour l’année 2011 à 3 %, alors que l’année 2010 avait connu une rémunération moyenne de 3,4 %.

Cliquez ici
une documentation
Gratuite et sans engagement

D'autres articles sur l'assurance vie

Les conséquences de la fin de contrat d’assurance vie

Lors de l’ouverture d’un contrat d’assurance vie, il est rare de penser dès cet instant aux conséquences de sa résiliation, notamment à terme. Ces contrats (Lire la suite…)

Un mois de janvier relativement encourageant pour l’assurance vie

Plébiscitée par les épargnants français, du fait des nombreuses possibilités qu’elle offre, l’assurance vie reste aujourd’hui l’un des placements les plus sollicités, retenant, de ce (Lire la suite…)

Fortuneo

Le contrat d’assurance vie Symphonis-Vie, distribué par Fortuneo, apparaît depuis quelques années, comme l’un des plus performants du marché, tant pour ce qui concerne l’ensemble (Lire la suite…)

Assurance-vie non réclamée : un succès pour Bercy

550 millions d’euros d’assurances-vie non réclamées ont été reversés depuis 2006. Le Ministère de l’Economie s’en félicite. Les lois Agira 1 et Agira 2 ont (Lire la suite…)

Fermer